Conférence Wiem Zerouati

Conférence Interne

Le 09/01/2018 à 13h30 à l'auditorium de l'IAST

  "Entre configurations spatiales et pratiques sociales : analyse syntaxique des espaces intermédiaires extérieurs de la cité des 600 logements à Sétif".

 Par Wiem Zerouati

 

Résumé de la Conférence

Président de séance: Pr. Bellal Tahar

Discutants: Mr. Rahmane Ali

                    Mme Adimi Imene

                    Mr. Alikodja Mehdi

 L’espace résidentiel a toujours été le support de vie et de pratiques liées aux perceptions de ses habitants. La concordance entre ces pratiques et les qualités conceptuelles de l’espace répondant aux besoins des utilisateurs n’a pas toujours été assurée, surtout au niveau de l’habitat collectif. Produits dans un contexte d’urgence qu’a connu l’Algérie à l’aube de l’indépendance, les espaces intermédiaires extérieurs des grands ensembles ont participé principalement à l’emploi de l’appellation de « cités dortoirs » et à affecter les pratiques sociales des habitants au sein des ensembles d’habitation.

La présente étude explore le rapport entre la configuration spatiale d’un grand ensemble, à savoir la cité des 600 logts limitrophe au centre-ville de Sétif, et les pratiques sociales s’y déroulant. La cité, composée de groupements d’immeubles sous forme de plots isolés et de plots juxtaposés, donne lieu à différents degrés de perméabilité de la paroi entourant l’espace intermédiaire extérieur.

La recherche étudie, par conséquent, l’impact du degré de perméabilité de la paroi entourant l’espace intermédiaire extérieur sur la fréquence d’utilisation et le déploiement d’activités de la part des habitants. L’enquête menée s’est basée sur l’observation en situation des pratiques des habitants au sein de l’espace intermédiaire, l’évaluation à l’aide d’un modèle d’analyse élaboré sur la base de critères issus de la littérature relative au sujet et enfin sur le questionnaire pour appréhender la perception des habitants.

Les résultats de l’étude ont montré que le degré de perméabilité des groupements d’habitation de la cité étudiée avait une grande influence sur l’intensité et la fréquence d’usage de l’espace intermédiaire extérieur. Ces résultats ont été confirmés après l’analyse à l’aide du graphe de visibilité (V.G.A) et la carte axiale (All-line Analysis), deux outils d’analyse de la syntaxe spatiale. Cette théorie permet d’étudier le lien, à l’aide de plusieurs outils et techniques de mesure quantitative et objective de l’environnement, entre le cadre architectural et urbain d’une part et le cadre humain et social d’autre part. Ainsi, la recherche tente de définir l’espace intermédiaire extérieur, sur le plan formel et social, à travers l’identification des paramètres conceptuels les plus influents sur les pratiques sociales des habitants.    

Bref CV :

ZEROUATI Wiem

Maître-assistante « A » - IAST – UFAS 1

Architecte - Enseignante – Chercheure au laboratoire « Habitat et environnement »

Magistère en Architecture, option « Habitat »

Doctorat en cours, intitulé : Les espaces intermédiaires : vers une conception sociale et formelle de qualité.

Domaines de recherche : Espaces intermédiaires extérieurs, Habitat collectif, Syntaxe spatiale, Etude des rapports entre comportements sociaux et dispositifs spatiaux.

Dernières communications :

  • « Les espaces intermédiaires extérieurs des grands ensembles : entre configurations spatiales et pratiques sociales. Analyse syntaxique de la cité des 600 logts à Setif. » 6ème Journée d’étude: Espaces publics urbains, composition urbaine et ambiances: Entre théories et pratiques. Institut de Gestion des Techniques Urbaines, Université Oum El Bouaghi, 8 Mai 2017
  • « Centralité urbaine secondaire et développement urbain : Exemple du plateau  « Chouf Lekdad » à Sétif – Algérie ». Journée d’étude : La centralité dans les villes algériennes : de la dimension spatiale à la dimension sociale, Institut de Gestion des Techniques Urbaines, Université Oum El Bouaghi, 30 Novembre 2016
  • « L’habitat informel comme outil de développement urbain : Exemple du plateau  « Chouf Lekdad » à Sétif – Algérie. » Colloque international "L'habitat informel au Maghreb: champs, processus et acteurs", Hammamet, les 24, 25 et 26 Novembre 2016

Contact : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. / Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.